La Cité des Artistes

Artistes à la Une

Comédiens

Chanteurs

Interviews

 Musique

Nostalgie

Espace Fans

 Télévision

Téléfilms

Séries

Tournages

Cinéma

Théâtre

Espace Pros

Retour à l'accueil

 

 

 

 INTERVIEW

  27 SEPTEMBRE 2004

 

© Photo : France 2 / Gilles Schrempp

 

Charley Fouquet

 

Films de Charley Fouquet

En DVD

Notre Sélection

 

 

 

 

 

+ sur Des gens qui passent

 

 

 

+ sur Petits meurtres

 

Interview du 27 septembre 2004

Propos recueillis par Maryline Richer

 

Avec un prénom masculin, elle joue les garçons manqués, les flics de terrain... Et pourtant, Charley Fouquet incarne avant tout la féminité... Méchante, dynamique, sentimentale, la jeune comédienne peut tout jouer avec un faible pour les rôles de composition. Elle se réjouit déjà à l'idée de jouer une jeune femme nazi durant la seconde guerre mondiale, mais pour le moment, retrouvons-la aux côtés de Daniel Russo et Jérôme Anger, dans l'excellente télésuite : "A cran deux ans après"... (Diffusion le 18 octobre 2004 sur France 2)

 

On ne peut pas parler d' A CRAN sans évoquer toutes ces récompenses au festival de la fiction de St-Tropez : le prix de la meilleure réalisation, le prix du meilleur scénario et bien sûr, celui de la meilleure mini-série. Ca fait quoi toutes ces récompenses ?

- C'est merveilleux de participer à ce genre d'aventure. Ce festival restera un très bon souvenir car le film a reçu un très bon accueil, plusieurs prix, l'enthousiasme de la profession et du public. C'est la reconnaissance d'un travail et cela fait vraiment chaud au coeur.

Vous aviez déjà joué il y a deux ans dans les deux premiers épisodes. C'était l'un de vos premiers rôles ?

- Non, j'avais déjà une bonne dizaine de rôles à mon actif. J'ai débuté dans le film "Le ciel, les oiseaux et ta mère" en 1997 où j'avais un tout petit rôle, puis j'ai joué par la suite dans quelques téléfilms : "Le Regard de l'autre" de Dominique Tabuteau, "Entre nous" d'Olivier Doran... J'ai fait des guests dans des séries comme "Joséphine ange gardien", "Les Boeuf carottes"... J'ai aussi tourné pour le Cinéma "Errance" de Damien Odoul, avec Benoît Magimel et Laëtitia Casta...  Mais le rôle d'Edith dans "A cran" est mon premier rôle aussi important.

Et votre préféré ?

- Oui, très certainement...

Qu'est-ce qui vous a plu dans ce personnage ?

- Ce mélange de force et de sensibilité. Le personnage d'Edith n'est pas du tout monolithique.

Quel souvenir gardez-vous du tournage ?

- Un souvenir formidable. Une très bonne ambiance, une bonne entente entre comédiens... Et puis, c'est une grande expérience de travailler avec Alain Tasma. Il est très exigent. Grâce à lui, j'ai énormément appris.

Avant de devenir comédienne, aviez-vous pris des cours ?

- Oui, j'ai commencé à prendre des cours à l'âge de 15 ans. Ensuite, je suis entrée au Conservatoire du 10ème où je suis restée pendant deux ans. Puis j'ai suivi les Cours Périmony.

Est-ce que les cours vous ont beaucoup appris ?

- Oui, on y apprend les bases. En ce qui me concerne, j'ai surtout appris à m'extérioriser.

Quand on vous propose un rôle, à quoi attachez-vous le plus d'importance ?

- Au scénario et à la crédibilité de mon personnage.

Avez-vous une préférence pour un type de rôle ?

- J'ai toujours rêvé de jouer les méchantes. Et j'ai beaucoup de chance car mon prochain rôle est celui d'une nazi pendant la seconde guerre mondiale, dans un téléfilm de Philippe Monnier pour France 3. Le tournage démarre fin octobre.

Après avoir joué dans "A cran" qui est une série tout à fait différente de tous les polars qu'on a l'habitude de voir à la télévision... Que pensez-vous de toutes les autres séries policières ?

- La plupart des séries policières finissent pas se ressembler. Elles ont toutes ce côté rassurant où dans chaque épisode, tout finit bien. Par sa brutalité, "A cran" est certainement plus proche de la réalité et je pense que c'est en partie ce qui fait son originalité et son succès.

Si on vous proposait un rôle récurrent dans une série, policière ou autre, accepteriez-vous ?

- En tant que comédienne, je préfère varier les expériences et tourner plutôt dans des unitaires, mais le plus important est de jouer et ne pas rester à ne rien faire.. Si un jour, on me propose un rôle intéressant dans une série, pourquoi pas ?

Et le théâtre, ça vous tente ?

- Oui, bien sûr, je fais régulièrement du théâtre. En 2003, j'ai joué "La partenaire de l'inspecteur Murdock" au théâtre de la Gare. C'était aussi une très bonne expérience.

Merci Charley... On vous souhaite beaucoup de rôles, au théâtre, au Cinéma et à la télévision... et à bientôt !

 

 

Propos recueillis par MARYLINE RICHER 

Interview du 27 septembre 2004  pour www.citeartistes.com 

(Reproduction interdite)

 

 

Autres interviews  

 

 

 

 

 

        Cité ACTIVE                        

Newsletter

  

Téléfilms à télécharger

 

 

Retour au SOMMAIRE

N.B : Toute reproduction de textes, photos et contenu de ce site est strictement interdite.