La Cité des Artistes

SOMMAIRE - NEWS - ACTEURS - TV - INTERVIEWS - TOURNAGES - TELEFILMS - SERIES  - CINEMA - THEATRE - MUSIQUE - TOPS

En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin d'améliorer et personnaliser le contenu et les annonces  OK - INFOS COOKIES

 

 

 Complétez

votre collection

 La collection Meurtres à en DVD

 

 

 

 

 

 

Téléchargez

téléfilms et séries

en toute légalité

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Suivez l'actu

des séries

Lorie Pester et Annie Grégorio

Duo de "Meurtres à Grasse"

PHOTO : FRANCOIS LEFEVRE / FTV

Interview croisée du 21 mars 2017

La collection des "Meurtres à" permet des rencontres et des duos inattendus. Cette fois, on vous embarque à Grasse avec deux comédiennes épatantes qui se connaissaient bien. Ce "Meurtres à Grasse" a donc pu bénéficier d'une complicité déjà existante. Cette fois, l'histoire se déroule dans l'univers du parfum et Lorie (Sophie) n'est autre que l'ex belle fille d'Annie Grégorio (Marianne). Un décor de rêve pour une enquête pleine de rebondissements. Pari réussi pour ce nouveau volet de la collection "Meurtres à" diffusé sur France 3 le 15 avril 2017.

  

Annie Grégorio et Lorie, vous formez l'excellent duo de ce "Meurtres à Grasse". Comment s'est passée votre rencontre ? 

- Lorie : Nous avions déjà travaillé ensemble. C'était en 2008 sur le téléfilm "De feu et de glace" et déjà, à l'époque, le courant était passé tout de suite...

- Annie Grégorio : Et bien sûr, nous étions heureuses de nous retrouver dans cette nouvelle aventure.

Qu'est-ce qui vous a plu dans ce téléfilm ?

- Annie Grégorio : J'ai déjà eu l'occasion d'interpréter des femmes flics, le plus souvent des personnages hauts en couleur. Marianne Dusseyre est une policière beaucoup plus sombre. C'était intéressant de travailler un autre registre.

- Lorie : J'ai été immédiatement séduite à la lecture du scénario. Le rôle de Sophie Mournel est très riche et j'ai aimé son évolution. C'est aussi un rôle physique et moi-même très sportive, j'adore les scènes d'action. J'étais vraiment dans mon élément sur ce tournage.

Connaissiez-vous cette collection des "Meurtres à" avant qu'on vous propose d'y jouer ?

- Lorie : Oui, j'avais eu l'occasion d'en voir quelques-uns. C'est une belle collection qui chaque fois, tient ses promesses. Et j'ai été ravie qu'on pense à moi pour celui-ci.

- Annie Grégorio : Depuis le début, j'aime cette série de téléfilms que je trouve très réussie avec chaque fois, des castings populaires et de beaux décors qui donnent un atout supplémentaire à la collection. J'ai été ravie de participer.

Comment s'est passé le tournage ?

- Annie Grégorio : Une bonne ambiance, et tourner à Grasse, en avril, sans les touristes, c'est juste exceptionnel !

- Lorie : Oui, un tournage formidable ! C'était le début du printemps, les premiers beaux jours. Un décor de rêve ! Pour ma part, je suis restée un mois à Grasse, sans rentrer le week-end à Paris. J'ai pu ainsi profiter un peu de la région.

Certaines scènes ont-elles été plus difficiles à jouer ?

- Lorie : Je me souviens de scènes tournées la nuit dans les montagnes. Il y faisait très, très froid. Avec à trois heures du matin, une sensation de - 4 à cause des vents. Cela reste néanmoins un super souvenir.

- Annie Grégorio : Nous avons aussi eu la chance d'être dirigés par un jeune réalisateur, Karim Ouaret. Nous avions déjà pu travailler nos personnages avec lui en amont du tournage. Il est très à l'écoute de ses comédiens et c'était d'autant plus agréable de bosser avec lui.

Merci à vous deux et rendez-vous sur France 3 le 15 avril 2017 à 20h55.

 

Interview du 21 mars 2017

Maryline Richer pour www.citeartistes.com

(Reproduction interdite) 

 

En savoir plus sur "Meurtres à Grasse"

Autres interviews

 

 

 

 

Accueil

 

La Cité des Artistes - Citeartistes.com - Le site des Artistes

N.B : Toute reproduction de textes, photos et contenu de ce site est strictement interdite

EDITO - INFOS LEGALES  

REGLES DE CONFIDENTIALITE - GESTION DES COOKIES

 

  Plan du site